fbpx
Les fumeurs sont ils plus sensible aux maladies virales ?

Je vous propose ici d’étudier pourquoi les fumeurs sont plus sensibles aux maladies virales tel le Coronavirus. Cette épidémie me sert de prétexte pour parler plus largement de l’immunité plus faible chez les personnes qui consomment de la nicotine. J’aimerai aussi vous apporter quelques conseils avant d’arrêter de fumer. Jeter votre dernière cigarette est effectivement la seule vraie solution pour retrouver des défenses immunitaires normales. 

L’organisme d’un fumeur est plus faible, pourquoi ?

Comme je l’ai écris dans l’article du livre avec Usain BOLT, le corps d’une personne qui consomme de la nicotine est plus fatigué qu’un Non-fumeur. 

Effectivement, la nicotine est un alcaloïde toxique psychotrope et neurotoxique. La molécule issue du plant de tabac est un pesticide connu de longue date qui a longtemps servi  d’insecticide. L’utilisation en tant qu’insecticide est interdit en France depuis quelques années car c’est trop dangereux de le pulvériser sur les plantes. Cela dit, comment peut-on penser une seule seconde que ça ne l’est pas dans nos poumons… ? 

Vous comprenez mieux pourquoi l’organisme ne peut être que plus faible à cause de ces intoxications. Il en est de même avec toutes les substances toxiques pour le corps humain… 

 

 

Comment cela fonctionne :

Il est connu de longue date que les fumeurs ont beaucoup de carences, notamment en anti-oxydants, en vitamines et polyphénols. Ces 3 éléments sont des facteurs clefs pour votre immunité. Plus votre immunité sera forte, et plus votre organisme sera en capacité de lutter contre les infections passagères. 

La nicotine et les nombreux toxiques accompagnant la combustion du tabac, tel le monoxyde de carbone et l’ammoniac vont altérer les molécules qui serviront à vous défendre contre les agressions extérieures. De plus, il est reconnu d’un fumeur mange moins et que son alimentation est moins variée que celle des non-fumeurs en général.  

Ces carences affaiblissent l’immunité et ouvrent la voie aux virus qui peuvent se développer plus rapidement. Les infections seront donc plus sévères. 

Des données ont déjà été extraites de l’expérience chinoise, publiée par le “New England Journal of Médecine le week-end dernier. Les études démontrent le lien de cause à effet entre fumeurs et non-fumeurs sur la sévérité de l’infection au coronavirus aboutissant à un risque mortel augmenté de 113%. Vous trouverez le lien dans cette note d’information.

Par ailleurs, nous savons depuis longtemps que toutes les maladies pulmonaires et la grippe traditionnelle compliquent la guérison des fumeurs. Les bronches et les poumons étant encrassés et démunis de leurs cils bronchiques, les mucus ne peuvent s’évacuer normalement. 

Ce qui m’amène à parler des personnes souffrant d’une BPCO ou d’un emphysème. Évidement, les risques de complications sont beaucoup plus élevés, d’autant plus si vous n’avez pas arrêté de fumer. J’aimerai également ajouter qu’un grand nombre de personnes ne sont pas encore diagnostiqués. Prenez garde si vous avez parfois des problèmes d’essoufflement, il se pourrait que vous êtes à un stade plus ou moins précoce de la maladie. 

 

 

Que devez-vous faire !

En tant qu’ancien grand fumeur, je ne peux vous conseiller qu’une seule chose : Arrêter de fumer rapidement ! 

Cela vous fait peur, je ne le sais que trop bien, pourtant, j’ai une promesse à vous faire :

  • L’arrêt en lui-même est plutôt facile. Le sevrage, si vous suivez le programme que je mets à votre service, se passera très bien, même si quelques titillements viendront vous taquiner. 
  • Le plus compliqué, c’est la décision… Alors soit vous la prenez là maintenant tout de suite et vous commandez le guide le plus abouti pour arrêter de fumer, ou alors, vous commandez le meilleur guide qui vous aidera à prendre ET la décision, et à arrêter de fumer 😉 

Oui je sais, vous me direz que je prêche pour ma paroisse, vous avez raison ! Je peux vous faire une autre promesse, mes coachings ont le meilleur contenu de ce qu’on puisse trouver sur le marché de l’arrêt de la cigarette. Mes découvertes rendent l’arrêt de la nicotine facile et préviennent de tous les pièges : Non seulement la prise de poids, mais aussi la souffrance et le report des addictions dont on ne parlera jamais assez. 

De mon coté, je suis sûr, j’offre même une garantie sur le coaching et le stage d’1 an. Il ne vous reste plus qu’à faire le premier pas, ça, je ne peux pas le faire à votre place… 

BONUS : D’après 300 lecteurs, c’est le livre sur la clope le plus agréable à lire ! YOP ! 


";